Le guide de votre bien-être à domicile

Tai Chi

Les styles principaux du Tai-chi

taï chi

© Enviromantic - iStockphoto

Gymnastique énergétique et harmonieuse, le Tai-chi se divise en plusieurs pratiques. Chacune d'elle a donné lieu à la formation d'un courant. Tour d'horizon des écoles de Tai chi les plus suivies.
  1. L’école Chen
  2. L’école Yang
  3. L’école Wu

L’école Chen

Fondée par la famille Chen Wan Ting au XVIIe siècle, dans un village appelé Chenjiagou, cette pratique du Tai –chi n’était enseignée qu’à quelques élèves. Très populaire en Chine, l’école Chen est l’une des écoles les plus représentatives des techniques de combat et de défense du Tai-chi .

Dans les années 40, l’école Chen enseigne 37 pas différents. Très développé en Chine et aux USA, le style Chen est exécuté suivant un enchainement de forces internes puissantes avec des gestes courts et des mouvements très souples. On l’appelle « la forme courte » du Tai-chi, car son exécution ne dure que 10 minutes au lieu de trente minutes pour une forme longue.

L’école Yang

La famille Chen n’apprenait ses techniques de combat Tai-chi qu’a quelques disciples. Yang Lu Chan se fit embaucher comme domestique et put ainsi voir le déroulement des leçons données par la Famille Chen. Il fut démasqué, mais finalement intégré dans l’école. Il est ainsi devenu un des meilleurs dans la pratique du Tai –chi Chen. Ses fils le suivirent dans cette discipline familiale et l’enseignèrent comme lui.

Le style yang comprend de nombreuses écoles comme « Guangping Yang taji », « tai-chi-chuan style yang famille Tung » et « Yangjia Michuan Taiji Quan ». Les mouvements de l’école Yang se distinguent par l'amplitude des mouvements effectués, nettement plus grands que ceux des autres écoles de Tai-chi.

L’école Wu

Très proche du style yang dans la mesure où c’est un des fils de Yang Lu Chan qui apprit une autre forme de Tai-chi auprès de son professeur Wu Jian Quan.

C’est l’une des formes de Tai-chi les plus pratiquées, car ses mouvements permettent à tous de s'initier (position debout). Son style appelé « Wu »a été enseigné à l’École militaire puis à la grande école d’éducation physique de Pékin par Wu jian Quan (1870-1942), son créateur.