Le guide de votre bien-être à domicile

Tai Chi

S’initier et se former au Tai-chi

taï chi

© Enviromantic - iStockphoto

Vous vous intéressez à la gymnastique énergétique chinoise et souhaitez vous initier au Tai-chi pour apprécier les bienfaits du corps et de l’esprit qu’il procure…Suivez le guide…
  1. L’apprentissage du Tai-chi
  2. Les formations Tai chi chuan

Allié idéal du bien-être corporel et de la gestion du stress, cet art martial, originaire de la tradition taoïste, permet de canaliser son énergie et de soigner différentes pathologies liées à l’organisme humain. Selon les paroles des anciens adeptes chinois du tai-chi, « il ne sert pas à grand-chose de réfléchir, il faut pratiquer ! »

Plusieurs générations de pratiquants ont investi leur vie dans l’enseignement des principes et des méthodes du Tai-chi. De cette tradition ancestrale sont nées plusieurs écoles de tai Chi. parmi les plus pratiquées, nous retiendrons le style Chen, Yang ou Wu…

L’apprentissage du Tai-chi

Pour comprendre les fondements du Tai-chi, il faut le pratiquer dans une école ou dans un club d’art martial Tai-chi chuan. Grâce à un maitre ou à un professeur, le pratiquant commence par mémoriser chaque posture. Plus de 1000 positions différentes sont recensées. Chaque exercice est répété plusieurs fois par jour, chez soi. Le pratiquant comprend très vite qu’il doit focaliser sa concentration sur la sérénité de son esprit pour réussir chaque geste de Tai Chi. La conscience de son moi évolue vers une harmonie « interne « et « externe», le haut (yin : le ciel) et le bas (yang : la terre). Chaque mouvement corporel, des jambes, des bras, des mains ou de la taille, va se confondre avec l’espace.

L’intérêt est de refaire chaque posture jusqu’à la perfection pour pouvoir travailler par la suite des enchainements d’exercices de Tai-chi réussis et efficaces.

Dans une bonne pratique du Tai-chi chuan, toutes les parties du corps, les articulations, les muscles et l’ensemble du système du squelette sont détendus naturellement. La respiration est contrôlée par rapport à l’exécution des postures et des gestes en liaison avec l’esprit, le corps tout entier doit ressentir une énergie circulante positive.

Les formations Tai chi chuan

Bien que la pratique ne soit pas officialisée, la Fédération française de Wushu, arts énergétiques et martiaux chinois, délivre depuis 2008, un Diplôme d’État de la Jeunesse de l’Éducation populaire du sport en Arts énergétiques et martiaux chinois. De nombreuses écoles françaises et européennes proposent des formations attestées par un certificat de pratique du tai-chi. Avant de se lancer, il est nécessaire de se renseigner précisément sur l’éthique et sur le professionnalisme des intervenants et sur le contenu de leur formation .

Pour en savoir plus :

Fédération française de Wushu, arts énergétiques et martiaux chinois. www.ffwushu.fr.