Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Longévité : les seniors chinois délivrent leur secret

Avec une espérance de vie de 86,7 ans, les Hongkongaises viennent de détrôner les japonaises dans le palmarès de la longévité. Dans un entretien avec l’AFP, les aînés de Hong-Kong livrent les secrets de leur jeunesse éternelle.

Une forme et une mémoire de fer

Selon les spécialistes du vieillissement, cette longévité s’explique par un meilleur accès aux soins de qualité, à une activité physique et mentale préservée, une bonne cuisine cantonaise traditionnelle et des jeux de société ancestraux qui stimulent la mémoire(le mahjong).

Parmi les personnes questionnées, Mak Yin est une grand-mère de 80 ans férue de tai-chi. Elle confie : « J'aime voyager, j'aime découvrir de nouvelles choses et rencontrer mes amis pour le « yum cha » chaque jour ». Le « yum cha » désigne la tradition du thé accompagné de « dim sum », des petits mets fourrés typiques. Elle est très fière de sa longévité et confie : « Mes amis sont dans leur soixantaine et ils pensent aussi souvent que j'ai leur âge ».

Une mode de vie adaptée

Si la cuisine cantonaise est réputée pour la qualité de ses légumes cuits à la vapeur, son riz et son poisson bouilli, le tai chi entre dans l’amélioration de l’équilibre et la fortification du c½ur. Cette thèse a d’ailleurs été confirmée par une étude parue dans le New England Journal of Medicine en février 2012. En effet, cet art martial permet de réduire les chutes et "semble diminuer les défaillances de l'équilibre" chez certaines personnes victimes de la maladie de Parkinson.

De son côté, Edward Leung, président de l'Association hongkongaise de gérontologie mise sur l’importance du travail : « Beaucoup de personnes âgées dans notre ville restent longtemps au travail, ce qui contribue à une meilleure santé mentale et psychologique ».